Ukemi solidaire, venez chuter utile !

Le 16 mars prochain un stage d’aïkido solidaire est organisé par un papa de l’Association, au profit de l’AFAO : La participation est libre ! Tous les fonds seront reversés à l’association. Le stage est animé cette année par Philippe Monfouga et Arthur Frattini.

Date : le 16 mars 2019 de 15h30 à 17h30
Lieu : Dojo des Guilands à Montreuil

Lire l’article Aïki-Kohaï
Lien vers l’événement facebook

Les mots de Pierre, organisateur, membre de l’AFAO papa d’Adrien,

Mon fils Adrien est né il y a plus d’un an avec une Atrésie de l’œsophage de Type 1. Après plus de 5 mois d’hospitalisation et trois opérations complexes pour Adrien, nous sommes aujourd’hui toujours dans un combat quotidien pour qu’il mène la même vie que les autres enfants.
Mon épouse Eléonore et moi soutenons donc l’Association Française de l’Atrésie de l’Œsophage qui fait un travail important pour tous les petits (et les grands) touchés par cette maladie rare et leurs familles.
Au-delà de mon cas personnel, j’ai décidé également de collecter des fonds pour financer les actions de l’association à travers une série d’initiative dont la première est la course des héros mais je ne souhaitais pas m’arrêter en si bon chemin. Pratiquant d’arts martiaux depuis plusieurs années, rédacteur et membre fondateur d’un magazine spécialisé sur le sujet, j’ai également mobilisé l’ensemble des médias à ma disposition puis des clubs de mon entourage afin de créer un événement caritatif unique : l’Ukemi solidaire.

Il s’agit d’un stage d’Aïkido de deux heures, animé par deux enseignants de haut niveau, destiné avant tout à sensibiliser le plus grand nombre sur cette maladie rare. La participation au stage est libre et tous les fonds récoltés seront reversés ensuite à l’AFAO.

Ukemi signifie « recevoir avec le corps ». Dans la pratique de l’Aïkido, nous nous servons de cette terminologie sur le tatami pour évoquer les chutes et surtout notre capacité à nous protéger, à nous relâcher, à tomber puis nous relever. En occident, ces chutes sont généralement considérées par tous comme un signe de défaite ou de souffrance. Dans les arts martiaux japonais, la chute au contraire est un élément positif d’apprentissage. Comme l’échec, la chute sert principalement à dépasser la peur, à ne pas anticiper dans la crainte, à se relever pour repartir sur de meilleurs auspices.

Cet état d’esprit combatif est primordial pour nos petits dans le combat contre la maladie. Il accompagne ma famille et mon fils depuis longtemps et nous souhaitions le diffuser à toutes et tous lors de ce grand stage solidaire où débutants et vétérans sont bienvenus pour (re)découvrir l’Aïkido sous les signes positifs de la persévérance, de la bienveillance, du partage et de la générosité.

En espérant simplement apporter ma contribution à ce combat, je vous remercie, à l’avance, de votre soutien.

Pour celles et ceux qui souhaitent contribuer à la collecte de fonds sans pouvoir être présent lors du stage, il est possible de donner en ligne directement à travers la page personnel de Pierre, qui participera aussi à la Course des Héros pendant laquelle il portera nos couleurs !