Prix Fanny-Selena 2021 / Prix Gaspard 2021

Le 3 juillet 2021 lors de sa Journée des familles connectée, l’AFAO a remis 2 prix à la recherche au Pr Cattan (représenté par Mme Arakelian et Mr Godefroy) et au Dr Thierry, pour les projets de recherche suivants, et pour un total de 20 000 euros :

  • Remplacement œsophagien par un oesophage décellularisé humain issu de l’ingénierie tissulaire – Prix Fanny-Selena, 15 000 euros
  • Remplacement trachéal circonférentiel pédiatrique – Prix Gaspard, 5000 euros

Un grand merci à tous les bénévoles de l’AFAO qui ont pu récolter ce montant pour l’association, malgré la crise sanitaire qui dure depuis plus d’un an. Depuis 2007, l’AFAO a versé un total de 200 000 euros à la recherche. Sans nos bénévoles et les nombreux événements de récolte de fonds qu’ils ont organisés, nous n’aurions pas pu remettre ces prix !

Nous remercions également très sincèrement les membres de notre conseil scientifique pour leur contribution à la sélection des projets lauréats, sélectionnés dans le cadre de notre appel à projet 2021.

Résumés des projets lauréats

Prix Gaspard : Remplacement trachéal circonférentiel pédiatrique : réensemencement par progéniteurs épithéliaux d’une matrice décellularisée en bio-ingénierie tissulaire, Dr Thierry, praticien hospitalier, Hôpital Necker-Enfants Malades et UMR 976, laboratoire « Stem Cell Biotechnologies », Hôpital Saint-Louis, AP-HP, INSERM

« Le remplacement de trachée en pédiatrie est une intervention chirurgicale de dernier recours, réalisée uniquement après échec de traitement chirurgical classique, le plus souvent pour des rétrécissements de la trachée ou des communications entre la trachée et l’œsophage, comme dans certains cas d’atrésie de l’œsophage. Notre équipe étudie une technique de remplacement par greffe de substitut trachéal décellularisé. Elle consiste à retirer par un procédé chimique la couche de cellule la plus superficielle des trachées de donneurs, pour améliorer la tolérance de la greffe, sans avoir à utiliser de médicament anti-rejet. Bien qu’il soit nécessaire d’en réaliser l’ablation pour pouvoir faire la greffe, cette couche de cellule est néanmoins importante pour l’intégration et les fonctions de la trachée. Nous étudions donc une technique qui permettra de réimplanter une couche de cellules issues du receveur, qui facilitera l’implantation sans provoquer d’inflammation. »

Composition de l’équipe de recherche :

  • Responsable du projet : Dr Thierry, praticien hospitalier, Laboratoire « Stem Cell Biotechnologies » – Pr J Larghero – UMR 976, Hôpital Saint Louis. Contrat d’interface hospitalier APHP-INSERM Hôpital Necker Enfants Malades
  • Mme Léger, Interne DES ORL, Hôpital Necker-Enfants Malades, INSERM UMR 976
  • Pr Larghero, professeur de pharmacie, chef de service de l’Unité de Thérapie Cellulaire, et directeur du centre MEARI, Hôpital Saint Louis, APHP
  • Mme Arakelian, ingénieur de recherche, Hôpital Saint Louis, APHP
  • Pr Allain, professeur à l’école polytechnique, Laboratoire de mécanique des solides, Ecole polytechnique
  • Pr Bruneval, PU-PH d’anatomopathologie, HEGP, AP-HP

Prix Fanny-Selena 2021 : Remplacement œsophagien par un oesophage décellularisé humain issu de l’ingénierie tissulaire : transfert de technologie pour un usage clinique, Pr Cattan, Service de Chirurgie Générale, INSERM U976, Hôpital Saint-Louis

« Les techniques actuelles de remplacement de l’œsophage, dans le cadre du traitement des atrésies nécessitent l’utilisation d’un organe intra-abdominal avec de nombreux effets indésirables. La matrice extracellulaire, qui constitue la charpente des tissus, joue un rôle actif dans la régénération des tissus. Elle peut être obtenue par décellularisation d’un tissu natif, à l’aide d’un détergent. Nous avons mis au point un procédé de décellularisation de l’œsophage qui nous a permis d’obtenir un œsophage décellularisé humain répondant aux critères d’utilisation chez l’homme. Nous devons désormais transférer cette technologie de production de l’œsophage décellularisé à la Banque des Tissus Humains de l’hôpital Saint-Louis. C’est en effet à cette structure que sera délivrée, à termes, l’autorisation de préparation de l’œsophage décellularisé humain pour un usage chez l’homme. La constitution d’une banque permettra d’avoir ainsi des œsophages décellularisés humains prêts à l’emploi pour le patient. Ce projet permettra d’initier le premier essai clinique de remplacement œsophagien par ingénierie tissulaire. »

Composition de l’équipe de recherche :

  • Responsable du projet : Pr Cattan, PUPH, INSERM U976 APHP
  • Dr Faivre, PH, INSERM U976 APHP
  • Pr Larghero, PUPH, INSERM U976 APHP
  • Mr Domet, ingénieur hospitalier, INSERM U976 APHP
  • Mme Arakelian, doctorante ingénieur hospitalier, INSERM U976 APHP
  • Dr Jarraya, PH, APHP
  • Dr Poghosyan, MCU-PH, APHP

Rendez-vous en 2022 pour un nouvel appel à projet