(AJPP) L’allocation journalière de présence parentale

L’Allocation Journalière de Présence Parentale permet de suspendre ou de réduire son activité professionnelle afin de s’occuper de l’enfant malade ou hospitalisé.

Pour bénéficier de l’AJPP: 
– Un médecin doit certifier la nécessité d’une présence soutenue d’un parent auprès de l’enfant. Le droit à l’AJPP est soumis à un avis favorable du contrôle médical de l’assurance maladie dont dépend votre enfant. Pour cela vous devez fournir un certificat médical détaillé, sous pli cacheté, établi par le médecin. 
– Vous devez interrompre ponctuellement votre activité professionnelle.

Si vous êtes salarié, vous devez en faire la demande auprès de votre employeur. 
Si vous êtes au chômage indemnisé, le paiement de vos allocations de chômage sera automatiquement suspendu à la demande de la Caf, dès que vous bénéficierez de l’AJPP.

L’AJPP parentale n’est pas soumise à condition de ressources.

Son montant varie en fonction : 
– du nombre de jours de congés (22 par mois au maximum) ; 
– de la composition de la famille (couple ou personne seule). Elle est versée pour une durée maximum de 310 jours, sur une période de 3 ans. 
Un complément pour frais peut être accordé sous condition de ressources.

Montants valables jusqu’au 31 décembre 2011

Par jour de congé :

Vous vivez en couple : 41,79 €

Vous assurez seul(e) la charge de l’enfant : 49,65 €

Pour un mois complet de congé (soit 22 jours d’allocation journalière) :

Vous vivez en couple : 905,74 €

Vous assurez seul(e) la charge de l’enfant : 1 044,78 €

Si vous vivez seul (e) et que vous vous absentez de votre travail pendant 5 jours au cours d’un mois , vous recevrez : 49.65 € × 5 = 248.25 €.

Les démarches

Vous devez remplir un formulaire d’allocation journalière de présence parentale que vous pouvez télécharger puis imprimer sur le site Internet de la CAF. 
C’est votre médecin qui doit remplir l’attestation médicale précisant la durée prévisible de traitement.. Il faudra ensuite retourner le formulaire rempli par vous et votre médecin, sans oublier de joindre le certificat médical, sous pli confidentiel, établi par le médecin. Ce certificat sera transmis par votre CAF au médecin conseil de l’assurance maladie. 
Si vous êtes au chômage indemnisé, votre CAF demandera aux Assedic de suspendre votre indemnisation pendant la durée de versement de l’Ajpp. Ensuite, tous les six mois, votre Caf vous adressera un formulaire pour vous permettre de renouveler votre demande.

Pour percevoir l’allocation de présence parentale, un salarié doit obligatoirement demander un congé de présence parentale