Le Projet Cattan

Prix Fanny 2014 – 15.000 euros pour faire avancer la recherche  ont été attribué à !

Présentation du projet d’ingénierie tissulaire comme technique de traitement de l’atrésie de l’œsophage par l’équipe de recherche :

Quel est l’objectif de votre projet ?

« L’objectif de notre travail est de créer par ingénierie tissulaire un néo-œsophage fonctionnel pour le traitement des enfants atteints d’atrésie de l’œsophage. L’ingénierie tissulaire consiste à assembler au laboratoire un support tridimensionnel avec différents types de cellules prélevées sur le patient lui-même, en vue de confectionner un substitut pour remplacer un organe défectueux ou enlevé. Des remplacements de vessie et de trachée ont ainsi été réalisés avec succès chez l’homme.

Pour le remplacement de l’œsophage, l’ingénierie tissulaire pourrait être une alternative séduisante aux techniques conventionnelles, permettant de reconstituer un néo-œsophage ayant les mêmes caractéristiques que l’œsophage enlevé tout en préservant l’intégrité de l’estomac ou du colon qui sont actuellement utilisés pour les reconstructions […] »

 

Quels intérêts pour la prise en charge de l’atrésie de l’œsophage ?

« Une telle approche thérapeutique aurait un intérêt certain pour les enfants atteints d’atrésie, chez lesquels l’absence de développement d’un court segment de l’œsophage conduit à la réalisation d’interventions complexes aux résultats fonctionnels souvent imparfaits, et parfois au remplacement de l’ensemble de l’œsophage. Ce projet vise à obtenir un substitut de longueur adaptée à chaque enfant, mis en place par une procédure chirurgicale simple, et à préserver les organes intra-abdominaux (estomac, colon). Notre équipe est soutenue dans ce projet par l’AFAO depuis 2007. Ce travail fait suite à l’analyse en cours des conditions de construction d’un substitut fait d’une matrice acellulaire et de cellules souches mésenchymateuses […] travail soutenu par le prix de l’innovation 2013 de l’AFAO. » 

 

 

Quelle est la finalité de votre programme de recherche ?

« Il s’agit d’obtenir un substitut œsophagien fonctionnel, autorisant une autonomie nutritionnelle.

L’originalité de notre projet repose sur l’utilisation de cellules souches mésenchymateuses dans cette indication.

Les cellules souches […] constituent aujourd’hui un outil thérapeutique prometteur pour la régénération et la réparation tissulaire. Les cellules souches sont accessibles. Elles peuvent aisément être isolées de différents tissus adultes et ont la capacité de s’expandre et se différencier en différentes lignées in vitro. Elles peuvent ainsi être récoltées de manière non invasive sans considération éthique et être disponibles en quantité importante. »

 

 

 

 Ce projet que l’AFAO a choisi de soutenir s’inscrit dans une continuité scientifique fondamentale et primordiale à un processus de recherche pérenne. Il s’agit du seul projet de recherche en ingénierie tissulaire pour le remplacement œsophagien en France, véritable espoir chirurgical pour les enfants AO, leurs familles et leurs proches. Recherche, progrès, soutien, mais aussi des solutions mieux adaptées et moins agressives aux patients qui nécessitent un remplacement œsophagien.

 

Merci aux chercheurs ! 

©Daniel Fourey