Le génie tissulaire

Le génie  tissulaire a pour but de maintenir, réparer ou reconstruire des tissus ou des organes. Cette  « ingénierie tissulaire » est accomplie grâce au développement de technologies qui créent ou manipulent des biomolécules, des matériaux biologiques, des cellules et des tissus.

Actuellement, des travaux de recherches expérimentales sur la reconstitution in vitro sont effectués par quelques équipes de chercheurs, sur la peau, les vaisseaux sanguins, les ligaments, les cartilages, les bronches et la cornée.

Des études de reconstruction de tissu oesophagien in vitro permettraient d’apporter des renseignements sur la physiologie de l’oesophage (contractilité, mécanisme de croissance des culs de sac oesophagien, cicatrisation, processus d’ulcération, cellules de Barrett…).

A  long terme, pourquoi ne pas envisager la reproduction par génie tissulaire d’un  oesophage ?

A quand des pièces de rechange aussi bonne que celle d’origine ?
L’ingénierie tissulaire : un domaine extraordinairement excitant.

LOEX :  Le laboratoire d’organogenèse expérimentale est un centre de recherche en biotechnologie affilié à l’université de Laval dont les travaux de recherche sont principalement orientés vers la génie tissulaire.